Ensin va la vida

Cliquer pour agrandir... Comédie dramatique
de Francis Gag

Création : 1934

Dernière représentation : 2010

Durée : 1 h 05

Ensin va la vida, née au milieu des accords de luth, se présente comme une comédie alliant la mélancolie, le rêve et le comique : du rire aux larmes, en somme.

Mestre Andriéu Calambre, luthier, a deux enfants : Peire poursuit des études de peintre ; Miquèu est rêveur et poète. Tous deux sont amoureux de Mieta, adoptée par les Calambre et vivant sous leur toit. Mieta se marie avec le peintre et part vivre à Turin. Au décès de celui-ci, elle refusera l'amour de l'autre frère et retournera vivre à Turin. Madalin, fille de mestre Garibo, leur voisin, espère que le départ de Mieta lui apportera l'amour de Miquèu dont elle est amoureuse depuis toujours.

"Cette fois, c'était uniquement du Gag, trempe d'esprit et trempe d'âme. Selon sa propre sensibilité, il faisait aimer, il faisait souffrir, et tout ce qu'il donnait était sa chair vive. Présenter une comédie dramatique à Nice, où l'on n'avait jamais accueilli que la farce, où l'on prétendait se distraire dans une langue faite pour la joie, périlleuse tentative ! Il fut récompensé par un triomphe et ceux venus pour rire s'en retournaient les yeux humides."

Nouno Judlin

Spectacle à 7 personnages : Andriéu Calambre (maître-luthier), Maire Nourina (sa femme), Peire et Miquèu (leurs fils), Mieta (leur fille adoptive), Serafin Garibo (professeur de dessin), Madalin (sa fille).

Voir / télécharger le texte
(format PDF)
Voir toutes les photos Voir toutes les affiches

Attention ! Ces oeuvres sont soumises aux droits d'auteurs : lorsque vous les utilisez, vous devez en préciser la source (Théâtre Niçois de Francis Gag).

  Avec le soutien de cd06 2016
Ville de Nice cd06 2016