Doun van bèure li bèstia ?

Li bèstia... Une comédie archéologique
de Hervé Barelli
Création et dernière représentation : mai 2013
Durée : 1 h 50

En 1820, ou pas loin, en labourant le champ du comte Garin, à Cimiez, un paysan trouve, enfouie dans le sol, une sorte de grande cuve, en belle pierre blanche, toute sculptée.

Et voilà que l’élite intellectuelle niçoise, le comte de Cessole, le général Michaud, Jean-Baptiste Vérany, le chanoine Sappia, et tant d’autres encore, nobles et bourgeois, membres de la très chic Société philarmonique, voient dans cet objet un sarcophage antique, et de marbre, propre à rehausser la notoriété et le prestige de Nice !

Comment savoir s’il s’agit de la découverte archéologique du siècle ? Le mieux, n’est-ce pas, est d’aller voir sur place.

Et c’est alors que commencent les difficultés…

Spectacle à 15 personnages... et des costumes magnifiques ! 

Les membres de la Soucietà Filarmounica : Le baron Millonis du Touët - Jean-Baptiste Verany - Le marquis Audiberti de Saint-Etienne - Le marquis Peyre de Châteauneuf - Le comte Spitalieri de Cessole - Doun Sappia - Le comte Garin de Cocconato - Le général Michaud - Matilda Spitalieri de Cessole - Mme Garin de Cocconat

Les paysannes : Reparata Ghiounda - Maria Musso - Paulina Chiais

Les paysans : Miqueu Ghiounda - Segound Musso - Couloumban Chiais

Voir / télécharger le texte (format PDF)

Attention ! Ces oeuvres sont soumises aux droits d'auteurs : lorsque vous les utilisez, vous devez en préciser la source (Théâtre Niçois de Francis Gag).

  Avec le soutien de cd06 2016
Ville de Nice cd06 2016