Raves, beurre et Pissalat

img488
26,62 € l'unité EUR

+

 

Un volume broché de 302 pages, au format 16 x 24 cm. 50 Illustrations noir et blanc et couleurs. Couverture pelliculée en couleurs. Bibliographie.

Histoire du congrès et du siège de Nice, de leurs antécédents et de leurs conséquences (1516-1579).

Hervé Barelli.

Parmi les événements les plus connus de l'histoire de Nice, au moins localement figure sans conteste le siège que subit la ville en août-septembre 1543. Cette notoriété est d'ailleurs moins liée à l'épisode lui-même qu'à une personne qui est censée l'illustrer, Catherine Ségurane, dont le geste guerrier se voit très vite chargé de légendes populaires d'où la trivialité, souvent aussi marquante que l'héroïsme pour la postérité, n'est pas absente. Aujourd'hui encore, grâce à deux lieux de mémoire offerts à la vue des passants (le monument à Catherine Ségurane, place Saint-Augustin, et le boulet encastré à l'angle des rues Droite et de la Loge), c'est à travers ce personnage que subsiste le souvenir du siège.

Force est cependant de constater que les études sur l'événement manquent. Ni les recherches érudites des équipes de Nice historique, ni les travaux universitaires ne sont revenus sur cet épisode de l'histoire de Nice. Or, aujourd'hui, la découverte, la traduction et la publication, par le Centre du Patrimoine de la Ville de Nice, de sources inédites sur cet épisode permettent d'y porter un regard nouveau et de tenter de proposer au lecteur une synthèse.

Cet ouvrage s'attachera à replacer l'événement dans son contexte, large, sortant ainsi d'une histoire nissardo-niçoise souvent revendiquée et fréquemment asphyxiante. Il le resituera aussi sur un long temps, car les faits historiques ne sont pas des étincelles, instantanées et éphémères. Ainsi, il tentera de donner au lecteur une vision claire et complète de ce qui est aujourd'hui un objet d'études mais de ce qui fut, pour les Niçois de l'époque, une cruelle épreuve.

  Avec le soutien de cd06 2016
Ville de Nice cd06 2016